JUIN/JUILL/AOUT 2022 : ESPACE

N’attendez pas la nuit pour observer l’infiniment grand, après la terre, levons la tête vers le ciel. Cette exposition est un voyage unique et passionnant qui raconte les incroyables réalisations de l’homme dans l’exploration spatiale ainsi que les phénomènes naturels qui se déroulent dans les confins du cosmos. L’espace et ses merveilles racontées à travers les yeux d’artistes et artisans. Étoiles filantes, galaxies, trous noirs, vaisseaux spatiaux, satellites, fusées… Vous découvrirez des œuvres artistiques qui accompagnent aujourd’hui les pas des astronautes, scientifiques et écrivains.

MARS/AVR/MAI 2022 : Utopie Souterraine

Imaginez un instant…la chaleur devenue insupportable à la surface de la Terre, des accidents nucléaires, la pollution des rivières…des réactions en chaînes qui poussent les humains à fuir les désastres écologiques en se réfugiant sous terre.

A quoi ressemblerait cette nouvelle vie ? Agriculture, architecture, relation avec notre environnement souterrain, tout est à imaginer et à réinventer. Grâce aux artistes et artisans exposés, côtoyons les taupes, créons des tunnels, des villes de laves et de minéraux et laissons nous porter par l’utopie souterraine.

Du 24 mars au 21 mai 2022


JANV/FEV/MARS 2022 – Perceptions

"Perceptions" nous invite à repenser l'art à travers les différentes perceptions que nous avons de l'œuvre mais aussi en l'analysant en fonction des perceptions du créateur. C'est ainsi faire l'expérience d'objets par des informations adaptées ou délivrées par les sens du spectateurs et de l'artiste. Cette exposition est l’occasion de se mettre à la place [...]

NOV/DEC 2021 – Et toi Père Noël ? As-tu été sage cette année ?

Nous l’avons toutes et tous entendu enfant, la rengaine préférée des parents : “Reste sage, le Père-Noël te regarde !” Mais c’est quoi être sage, au juste ? Vous vous sentez irréprochable vous ? Alors, avis aux amateurs de bêtises, de turlupinades et autres facéties, pour sa dernière exposition de l’année, Wyrd vous invite à [...]

SEPT/OCT 2021 – POST HUMANUM


A l’heure de l’anthropocène, de nouvelles expressions voient le jour. Transhumanisme, posthumanisme, intelligence artificielle..autant de nouveaux termes à la mode qui agitent l’opinion.
Né de la science-fiction, de l’art contemporain et de la philosophie, le posthumanisme pose la question de “l’après nous” , des rapports humains face aux nouvelles (bio)technologies et du changement radical et inéluctable que cette relation a provoqué ou risque de provoquer dans l’avenir.

La science a d’ores et déjà modifié la condition humaine et serait capable de la modifier encore (par le génie génétique, par exemple) au point que l’humanité serait à un tournant radical de son histoire, s’élargissant désormais au non-humain (cyborgs, clones, robots, tous les objets intelligents) perdant  son privilège au profit d’individus inédits, façonnés par les technologies.

Quelles seraient les limites de la science ? Où se situerait désormais la frontière entre deux humains, l’un augmenté, l’autre non ? Quelles seraient les droits sociologiques, politiques et éthiques de cette nouvelle population ? Jusqu’à quel point pourrait-on parler de conscience pour une intelligence artificielle ?

Autant de problématiques auxquelles les artistes et artisans invités par Wyrd tenteront de répondre lors de la troisième exposition de la galerie.

Période de Candidature terminée 🙂

JUIL/AOUT 2021 : EX-VOTO

Les ex-votos. 

A l’origine, ces objets étaient des offrandes déposées dans un lieu sacré à l’intention d’une divinité, en vue d’obtenir une protection, une guérison ou la réalisation d’un vœu, mais aussi pour remercier une puissance supérieure pour une grâce accordée. 

Beaucoup servent aujourd’hui de décoration, plus particulièrement les fameux cœurs sacrés que l’on voit un peu partout. Nous les retrouvons aussi dans l’espace public sous forme de cadenas accrochés par les amoureux aux ponts, de pièces de monnaie déposées au fond de fontaines, de petits mots laissés dans des espaces particuliers ou de rubans accrochés aux arbres. 

Ce sont au final, une multitude d’objets qui prennent une forme votive sans en avoir forcément l’intention. Sans rapport nécessaire avec une croyance particulière, nous déposons simplement un objet en l’accompagnant d’un souhait. 

On détourne, on s’inspire et on réemploie ainsi des éléments votifs sans structure religieuse. Les croyants et non-croyants les utilisent simultanément. Et c’est aussi le cas pour les artistes et artisans qui utilisent l’image de l’ex-voto pour créer et partager leurs inspirations.

Pour sa deuxième exposition, l’atelier-galerie Wyrd vous propose de partir à la découverte de cet objet insolite, qui accompagne pourtant le quotidien des humains depuis plusieurs milliers d’années.