Atelier Eclats de paille

Issue d'une famille dont plusieurs de ses membres ont été vanniers, Sandrine Linarès doit pourtant sa première rencontre avec la marqueterie de paille au hasard. Une technique qui consiste a créer des motifs avec des brins de paille collés les uns aux autres. De longues années devront s'écouler avant que celle-ci ne devienne l'activité principale de son atelier. Pour se faire, elle jongle avec ses connaissances d'artisan vannier-marqueteur, et comprend très vite les possibilités d’affranchissement des contraintes que la marqueterie de paille seule impose. Les formes naissent alors directement de la dextérité de ses mains en manipulant la matière. Là où d'autres se seraient contentés de poursuivre leur chemin, elle oriente son regard vers les exigences des petits formats. Cela donne une nouvelle impulsion à sa technique et devient le premier atelier dédié à la paille évoluant exclusivement dans le milieu de la bijouterie.
Son intention, de traduire des émotions plus fines lui permet par ricochets, d'atteindre la sensibilité du spectateur qui découvre ses bijoux. Ces derniers participent ainsi à l'élargissement du regard, obligent à s'interroger et à interroger différents points de vue depuis lesquels ils sont observés pour laisser à chacun la liberté de les interpréter comme il l'entend.
Avec l’ensemble de son travail, Sandrine Linarès nous rappelle que la paille héberge beaucoup plus que de simples images d'épis dorés se mouvant dans un champs au soleil couchant.
C'est dans un de ses lieux favoris où s'entremêlent prairies et forêts, en Margeride, immense palette dans laquelle elle puise son inspiration, qu'elle cultive ses pailles de seigle et crée un univers qui joue avec la lumière du soleil.
Où trouver l’artiste

Instagram

Site internet

Sur le shop