SEPT/OCT 2021 – POST HUMANUM


A l’heure de l’anthropocène, de nouvelles expressions voient le jour. Transhumanisme, posthumanisme, intelligence artificielle..autant de nouveaux termes à la mode qui agitent l’opinion.
Né de la science-fiction, de l’art contemporain et de la philosophie, le posthumanisme pose la question de “l’après nous” , des rapports humains face aux nouvelles (bio)technologies et du changement radical et inéluctable que cette relation a provoqué ou risque de provoquer dans l’avenir.

La science a d’ores et déjà modifié la condition humaine et serait capable de la modifier encore (par le génie génétique, par exemple) au point que l’humanité serait à un tournant radical de son histoire, s’élargissant désormais au non-humain (cyborgs, clones, robots, tous les objets intelligents) perdant  son privilège au profit d’individus inédits, façonnés par les technologies.

Quelles seraient les limites de la science ? Où se situerait désormais la frontière entre deux humains, l’un augmenté, l’autre non ? Quelles seraient les droits sociologiques, politiques et éthiques de cette nouvelle population ? Jusqu’à quel point pourrait-on parler de conscience pour une intelligence artificielle ?

Autant de problématiques auxquelles les artistes et artisans invités par Wyrd tenteront de répondre lors de la troisième exposition de la galerie.

Période de Candidature terminée 🙂

Comments.